[Partie 2] Le conte

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Partie 2] Le conte

Message  SednaX le Mar 2 Sep - 8:05

Pour les trois camarades, cette phrase résonne comme une évidence, tout-à-coup ... "Continue à jouer, Aliéna et fais-nous signe quand tu fatigues, l'un de nous te relayera alors !" D'un signe de tête, cette dernière signifie qu'elle est d'accord et Adhémar et Mélissandre se mettent à parler à toute vitesse : "Il faut les entraîner loin de la porte d'entrée, pour que l'on puisse se mettre à l'abri à l'intérieur !
-Crois-tu vraiment que ce soit le plus urgent ?
-Bien sûr, quoi d'autre ? Il faut soigner Aliéna avant qu'elle ne se vide de son sang !
-Arrête Adhémar, je sais que tu ne supportes pas la vue du sang, mais elle ne va pas se vider par le genoux ! Par contre tu as raison, il faudra désinfecte cela. Mais je t'assure que nous tenons là une idée sur la meilleure manière de nous mettre en sécurité définitivement !
-Quoi, tu veux vraiment entraîner les zombies dans une rivière pour qu'ils se noient ?
-Pourquoi pas ?
-Mais parce que tu as déjà oublié la quantité de ces créatures que nous avons rencontré en chemin ? Jamais nous ne pourrons en retenir autant à nous tout seul !
-On a bien réussi à stopper tout le monde sur l'esplanade de la fac, on peut recommencer !
-Oui mais si on se déplace, il va s'en rajouter constamment et l'acoustique dans la rue n'est pas aussi parfaite que sur l'esplanade, il y aura forcément du grabuge !
-Et alors, que proposes-tu ? Qu'on rentre se terrer à l'intérieur et ensuite ? On attend qu'ils démolissent l'entrée et nous tombent dessus ? On ne pourra pas se défendre non plus, ni jouer éternellement pour se sauver !

A ce moment, Aliéna marque des signes d’essoufflement, elle a déjà joué deux morceaux complets d'affilée et commence à manquer d'imagination et d'énergie. Elle fait signe à Adhémar de prendre le relais, ce qu'il fait sans tarder, car ils ont tous remarqué qu'à chaque pause, les créatures se rapprochaient d'eux sensiblement. Et la rue commence à résonner de gargouillis divers qui leur annoncent qu'ils ont été suivis et n'ont que peu de temps pour se décider à adopter une stratégie.

Aliéna s'apprêtait à intervenir dans le débat quand soudain, au dessus des gargouillis et du "Frère Jacques" entamé par Adhémar -morceau simpliste mais tellement bien vu en ces circonstances, les trois zombies dans l'allée du jardin ayant déjà commencé à sonner des cloches imaginaires, ce qui leur donne des allures encore plus ridicules- une mélodie plus rythmée se fait nettement entendre. Ce ne sont pourtant pas les lampadaires, seuls ceux de la place du marché sont équipés de hauts-parleurs ... C'est alors qu'au détour d'une rue, les trois amis éberlués voient apparaître une procession faite d'un trompettiste, une grosse caisse, un guitariste et plusieurs piccolos, suivis bien entendu par une troupe immense de créature qui semblent en liesse, comme à un défilé de carnaval.
avatar
SednaX
Joueur aguéri

Messages : 330
Date d'inscription : 24/08/2009
Localisation : Personnage de SednaX

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Partie 2] Le conte

Message  Walex le Lun 20 Oct - 1:44

Quelle satisfaction que de rencontrer d'autres survivants, et quelle surprise que de les voir utiliser la même méthode pour se défendre des zombies ! Même si, quelque-part au fond d'eux-même, les trois amis sentent une petite déception de ne pouvoir clamer la paternité de cette idée.

Le grand groupe de musiciens, visiblement âgés et expérimentés - sans doute une formation orchestrale professionnelle - emprunte leur ruelle, et tandis qu'ils s'approchent, leur musique se fait plus forte, couvrant progressivement la leur. Les zombies à côté des trois amis commencent à se désintéresser d'eux, et se tournent vers les nouveaux venus. C'est à ce moment qu'Adhémar lance :
- Qui a les clefs à portée de mains ? Vite, rentrons !
- Zut, je croyais les avoir en poche, lance Aliéna toute paniquée. J'ai dû les avoir fait tomber pendant ma chute !
- Mon sac ! Elles sont dans mon sac ! panique Mélissandre en s’apercevant de la perte de celui-ci.
Les deux filles se tournent à présent vers Adhémar, sur lequel réside leur dernier espoir, tandis que du côté de l'orchestre professionnel la musique commence à se désorganiser, les musiciens exprimant par des fausses notes en pagaye beaucoup de mal à faire face à une nouvelle horde de zombies en plus de celle qui les précède.
avatar
Walex
Joueur aguéri

Messages : 118
Date d'inscription : 26/08/2009
Localisation : Dans l'imaginaire de Walex

http://toutetatom.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum